Les mains pleines

Quand tu penses que
Tu en sais trop peu
Pourtant ton cœur est rempli

Quand tu ne crois pas
Que tu peux y arriver
Couvert de poussière de fée

Quand ces lunettes
Ne sont plus ajustées
Et tu les laisses tomber

Quand tu mises à l’extérieur
Et tu repères
Tout est dans tes mains

Parfois

Parfois l’improbable
Pour prendre soin de soi c’est
Arrêter de faire pour les autres

Ramasser le courrier
Sortir les poubelles
Quand tu es le seul à le faire

Laissez la nature suivre son cours
Sans notre intervention

Arrêter le mouvement
Choisir le plus insignifiant

Le plus petit pas
Peut recalibrer

Pause

J’ai fait une pause

Besoin d’écouter
Plutôt que de parler

De la place au silence et
Aux entre-deux, pour que

Se calent des graines dans les fissures
Le vent se taise et reprenne

Qu’un mouvement se présente
Quand j’en étais à sec

Pas envie

Pas envie ce matin

La rage bouillonne
La confusion plane
La peur chuchote ce qui n’a pas été

Ne pas combattre ou négocier

Mais je peux bouger mon petit doigt
Tourner une épaule sur un air dansant
Croquer une fraise

Nourrir d’un peu de délice
Les plus petit coins

Et en un temps
Ou deux ou trois
Entrer une nouvelle réalité

Des Fleurs

C’est un de ces jours
Où j’ai besoin
De dire et d’entendre

Sois douce
Restes présente
Quoi qu’il se présente

Tu as les moyens
Tu es aimée

Territoire Sacré

Comment demander quand je n’ai pas les mots
Comment dire Non quand les limites sont floues

Choisir ce que j’aime quand je n’en connais pas le goût
Faire une demande et rester à l’aise

Entrer en Territoire Sacré
Laisser à la porte les temps inquiets

Esprit du Géranium

Je suis en souvenance d’un temps ancien
D’un temps méditerranéen

Je n’ai pas fait le tour d’une pensée
Qu’elle est dégagée
Ne crois plus en un avenir
N’ai plus aucun souvenir

Connecte à un potentiel
Vole comme une hirondelle
Je sors de prison et
C’est sans façon que

Je connecte à
Un temps Ancien
Un temps Méditerranéen

La même chose

Avez-vous déjà croisé une femme
Avec un sourire large
Des yeux arrosés d’étoiles
Épaule tenue et décontractée

Fraiche et charmante
Tranquille d’un bonheur écarquillé

Ce matin
Elle est assise à
La table d’à côté

Quand le serveur vient
Prendre ma commande
Je lui signale

« La même chose s’il vous plait »

Tu agis en perturbateur

Tu n’es pas un être consensuel
Tu agis en perturbateur

Tu interviens pour recalibrer
Des énergies désaccordées
Faire place nette et rediriger
Vers une nouvelle réalité

Quand tu suis le pas commun
Tu trahis ton propre chemin
Tu te sens lasse et tu t’égares

Ne t’embête pas
Tu agis en perturbateur