Reprends contact

Quand tu paniques
Quand ça pique
Ou s’entasse dans ta tête
Quand les pensées courent
Reprends contact

Lorsque tu luttes ou tu fuites
Que tu agites ou confuse
D’engourdi à non coordonné
Quand tu te sens un peu diffus
Reprends contact

Avant de bouger
Trouves ta musique

Fermes tes yeux
Suis ton souffle
La main sur la peau
Mets-toi en pause
Et écoutes

Descends du manège

Ya plus la place pour les incohérences

Celles que je porte
Celles que je distribue
Celles que je reçois, tolère ou supporte
Celles que j’ignore
Celles que je paresse
Celles que je garde sous le coude quand j’ai besoin d’une excuse

Je les garde parce que
Je me mets tellement la pression
Pour plaire, être d’accord ou me conformer

Que je me suis pressée parfois
Dans des espaces inadéquats
Peut-être pas en général
Mais sur certains détails

Elles sont mon plan de secours
Soupapes de sécurité
De la détente en spray

Et si j’écoutais plus attentivement
Pour me déplacer seulement où il fait bon d’aller
Ou prendre le temps d’ajuster avant d’embarquer
J’aurais moins besoin de toutes les garder

Il est temps de descendre du manège

Appel à l’Arc-en-ciel

On aime un Arc-en-ciel dans sa vie
Les couleurs, l’éclat et la joie
Sans nécessairement rechercher
Les circonstances qui le crée

3 conditions doivent être remplies
Pour qu’un Arc-en-ciel apparaisse

Il doit pleuvoir
Le soleil briller
L’observateur placé
Entre le Soleil et la Pluie

Et peut nécessiter une douche si grande
Qu’elle balaie le ciel en entier

On n’appelle pas un Arc-en-ciel
Au milieu de la tempête
On attend qu’elle soit passée
Il apparaît tout seul
De la lumière remodelée

Humaine en Vie

Je me suis sentie seule lundi
Ok je m’organise pour
Parler à quelqu’un 5 minutes aujourd’hui

Un soir j’ai pleuré dans le train
Fais une pause avant la première larme
Si quelqu’un me demande de mettre le masque
Je plaide de l’air et de l’humanité

Je marche pieds nus dans le parc
Génère des sourires et des questions
Les pieds sont-ils le nouveau visage?

J’étais plutôt discrète
Chaque jour de cette semaine
J’ai dansé dans la rue

Je suis une Humaine en Vie

Chantes moi ta note

Lundi j’ai chanté
Avec des personnes que je
Rencontrais pour la première fois

Ebahie, nourrie, hypnotisée
Par leur son
Entendre une personne chanter
La rend belle

Une note est singulière
Chaque ton m’a emporté
Dans un voyage totalement différent du précédent
Révélé leur teinte de beauté

En rentrant à la maison je me suis demandé

Si nous nous présentions
Avec une note
Plutôt que des formules toutes faites
Que découvririons-nous ?

Entendre la beauté et les potentiels
Se voir pour de vrai
Qu’humains, nous nous assemblons
Naturellement et créativement

Ce monde aurait plus de sens
Et d’envie de s’y s’engager

Prendre soin

Hier j’ai rencontré,

Un coiffeur qui réinvente
Sa manière de travailler
Pour inclure, soutenir et ouvrir sa boutique
A d’autres compagnons de ciseaux

Une styliste qui se ravit de voir
Des femmes grandir en confiance
Quand elle propose vêtements et couleurs

Une femme à sa place
Quand elle écoute quelqu’un
Ouvrir ses rêves et larmes oubliées

lls veulent partager
Ce qu’ils ont à l’intérieur
Racontant la même histoire
On veut prendre soin

C’était simple, joyeux et authentique
Pragmatique, tendre et sans détour

Alors,
si tu sens l’envie … et ne sais pas trop comment
Souviens-toi, pour le moment
Elle a juste besoin de faire sens pour toi

Elle en donnera aux autres plus tard
Cette petite idée qui germe
Prendra soin d’amis, de voisins
Et peut-être du monde

Rentrer à la maison

Quand c’est un gros effort de te rassembler
Te concentrer ou avoir les idées claires

Quand quoi que tu fasses
Tout ne fonctionne pas encore

Quand tu voles mais à moitié
Que tu y es presque et pas tout à fait

Quand tu veux t’arrêter chaque seconde
Et aussi continuer

Quand la ligne d’arrivée est juste devant
Et à un million de kilomètres

Ce n’est pas toi
C’est la mécanique du moment
Une zone que tu es en train de traverser

Continues
De rentrer à la maison
Elle t’attend

Idée folle

J’ai eu une idée folle aujourd’hui
«Les gens s’intéressent plus à ce que
j’ai à apporter qu’à qui je suis. »

J’ai essayé de la décoller
De secouer un peu plus fort
Elle reste comme un autocollant

Est-ce que j’en suis imbibée ?
Elle ne partira jamais ?
Pas exactement

Pas besoin de l’enlever
Plutôt de ne pas la croire
A tout moment de la journée

Amuses-toi, fais-toi plaisir
Une nouvelle idée se joindra à elle
«Tu es belle comme tu es,
laisses le monde t’aimer. »

Révolution Silencieuse

Pendant une semaine entière
Apporte-toi ce qui te manque

Prends soin de ton jardin
Emplis ton univers
Avec soin, tendresse et détermination

Accorde-toi toute l’attention
Place-toi au centre

Reste tout prêt
Ne file pas trop loin
Ecarte un peu l’extérieur
Et rentre en dedans

C’est une révolution silencieuse
Elle fera peu de bruit
En exerçant un réel pouvoir

Elle recalibre
Étoiles et galaxies
Envoie un signal
À tous les cœurs

Nous y sommes

Tu es prête

Tu es prête
Plus que tu ne le crois

Tu as été tellement habituée à
Peler tes vieilles peaux et
Traverser tes propres crises

Tu ne vois pas encore
Tu es hors de la chrysalide
Rayonnant une nouvelle lueur

Tu es d’une nouvelle puissance

A la fois attentive et qui tient en place
Reste avec la douleur et
Invite d’autres à faire de même
Celle qui apporte l’équilibre
Dans les espaces qui en sont dénués

Tu es prête