Retour aux sens

Aujourd’hui mon corps a plaidé
Merci de me reconnecter
Je ne suis pas fait pour le WIFI

Mets moi en contact physique
Avec la Terre sur laquelle tu marches
Comme ton téléphone, j’ai besoin d’être branché
Je ne suis pas une entité séparée
Du monde que tu vois autour de moi

C’est par le toucher que je partage et communique
J’ai de l’énergie haut voltage qui circule
Et besoin de la laisser libre

À la Terre s’il te plaît connectes moi

Pour créer le succès

Choisis un truc et fais-le
Trébuches autant de fois
Tu seras déshabillé de
La peur de te tromper

Ça fait partie du jeu
Après un moment
De bouger avec le courant
Regardes devant, derrière, dessus, dessous

Tu seras étonné
C’est moi qui l’ait fait ?

L’univers a conspiré
T’a un peu inspiré
Pendant que tu jouais
Des étoiles sont sorties de tes mains

Organisées en quelque chose
De grandiose ou d’un tout petit rien

La fenêtre enchantée

Dans la rue à côté de la mienne
Il y a une fenêtre
Vraiment magique

Chaque espace disponible
Est couvert de verdure qui pousse
Quand j’y passe
Je suis dans un nuage de croissance et radieuse bonté

La vitalité dans ce mètre carré
Est si palpable que
Comme une fleur tournée vers le soleil
Je suis prise par comment la faire grandir

J’ai une surprenante envie d’y déposer
Des pots et des plantes supplémentaires
Remercier et embrasser le ou la jardinière
Que je n’ai pas croisé et qui reste un mystère

Sa magie s’est étendue d’une rue
Les pots et les semis ont
Mystérieusement doublé dans mon propre espace
Et pour mon plus grand plaisir
Elle s’infiltre dans d’autres parties de ma vie

As-tu une fenêtre enchantée tout prêt ?
Veux-tu créer la tienne ?
Elle pourrait ressembler à un jardin, une danse, un rugissement ou un sourire….

Ta touche de beauté donnée au monde
Ce qui pour toi est simple et bon
Et rayonne immensément vers le reste d’entre nous

Chacun est fait de magie et de beauté
Tout petit bout montré compte
On ne soupçonne pas combien
II compte

Et va peut-être faire toute la différence
Pour un étranger ou à un voisin de passage

Moment magique

Une Lune aux 2/3 pleine
Des Étoiles tout plein
Un mur sur lequel marcher, qui m’a rapproché du Ciel

Une ville pleine de monde
Devenue mienne
En parcourant ses rues à 4 heures du matin

Un spot pour le coucher du soleil
Un autre pour le lever
Une piscine de mer naturelle

J’étais comme une plume
Portée par le vent
Une Reine et ou un Fou
Toujours accompagné

C’est un temps hors du temps
Qui rétablit mon équilibre interne
Re dessine mon intérieur
Fait voler une dimension de Possibilités
Ouvre un nouvel aspect de la Réalité

Chacune de mes cellules chuchotant
 » Tu es prête « 

Ca commence par la fin

Est-ce que tu as remarqué que ça commence par la fin ?

Avant de bouger, tu es doté d’un
Aperçu de la ligne d’arrivée
Une empreinte infusée dans tes cellules
Avec un souvenir de ce que ça fait
L’endroit où tu veux aller

Tu ne le vois pas
Pourtant tu as un sens de la direction
Si tu te rapproches ou tu t’éloignes
Et c’est avec ce flash final
Que tu découvres l’envie de bouger

Alors quand tu n’en as aucune idée
D’où aller ensuite
Souviens-toi qu’une partie y est déjà
Elle te fais signe et t’encourage de là où elle est

Monkey business

Aujourd’hui j’ai répondu à
Une enquête survey monkey
Sur mes attentes pour séjourner
Dans un hôtel dans les mois qui viennent

J’aimerais
Rétablir les sourires

Garder les mains douces et sobres
Pour passer les portes

Approcher un autre être humain
Sans règle de calcul

Je ne sais pas toi mais moi
Je ne gère pas très bien de loin

Les pas d’après

Une fois le voyage terminé
Il recommence en toi

Établit de nouvelles connexions
Réorganise ton territoire
Equilibre tes disharmonies

Tes mots sonnent différents
Tes attitudes adoptent un nouveau tempo
L’espace est agrandi

C’est rentré à la maison
Que tu commences à voir
De nouveaux paysages

Le kiff de l’effort

Je rentre d’une randonnée
Au bout de la Bretagne
Communément nommé le bout du monde

J’ai croisé
Des plages plus longues que mes pieds pouvaient traverser
Une traversée en bateau au son festif d’une trompette
Des lunes exquises et ciels étoilés

Je m’attendais à être époustouflée par le paysage
Et je l’ai été
Mais ce qui a été incroyablement beau
C’est que j’ai facilement navigué ce qui se présentait

Je me suis parlée avec calme et continué
Encouragée tout en respectant mes limites
Reliée plutôt que de forcer les choses

J’ai apprécié l’effort fourni
La connexion requise
La confiance et l’écoute approfondie

Ma vision s’est élargie
Les peurs se sont dévêtues d’elles mêmes
Alors que je me mettais en sécurité

L’étonnant kiff a été l’effort
Et je reviens
Avec une envie d’encore

Océan & abricots

Mon sac est rempli de dattes, compeeds et d’abricots
Demain, cap sur l’océan
Rejoindre les GR, bleues et plages
Peau salée, cheveux au vent

J’espère des couchers de soleil
Et un Miracle

Que je rentre à la maison délestée
Avec plus d’espace pour bouger
Que d’émotions à esquiver

La peur en occasionnelle pour agir en protectrice
Ouverte à la prochaine étape du voyage

N’aie pas peur du noir

N’aie pas peur du noir
Il cherche juste à être vu
Il n’y a rien qui déconne avec
Ou toi à en avoir

C’est le chocolat à ta vanille
Prends un bol
Et sers-toi
Les parfums se complémentent

Le noir te rend complet