Descends du manège

Ya plus la place pour les incohérences

Celles que je porte
Celles que je distribue
Celles que je reçois, tolère ou supporte
Celles que j’ignore
Celles que je paresse
Celles que je garde sous le coude quand j’ai besoin d’une excuse

Je les garde parce que
Je me mets tellement la pression
Pour plaire, être d’accord ou me conformer

Que je me suis pressée parfois
Dans des espaces inadéquats
Peut-être pas en général
Mais sur certains détails

Elles sont mon plan de secours
Soupapes de sécurité
De la détente en spray

Et si j’écoutais plus attentivement
Pour me déplacer seulement où il fait bon d’aller
Ou prendre le temps d’ajuster avant d’embarquer
J’aurais moins besoin de toutes les garder

Il est temps de descendre du manège